vendredi 2 mars 2012

Les Petits pas # 5


Accordailles sous intéressement.


Paris, le 15 mai

Madame,

Comme vous le savez notre agence de détective effectue tout type d'investigations, destinées aux particuliers. Vous avez souscris chez nous une demande d’enquête privée de 6 heures visant à faire le point sur la solvabilité de votre conjoint au préalable de votre mariage. Vous trouverez ci-joint le rapport effectué sur cette période.

08h30 –
Monsieur X sort de son domicile et bifurque au coin de la rue Sésame en direction des boulevards.
08h55 – 11h30
Tous les 15 mètres se trouve une grande machine de type Distribanque que monsieur X vide de son contenu. À vue de nez, il semble encaisser le contenu des machines, le tout représentant une centaine d’euro en espèces sonnantes et trébuchantes à chaque fois. Une cinquantaine de ces appareils est dévalisée.
11h30 – 13h30
Monsieur X se nourrit d’un sandwich aux rillettes sur un banc du square Grimaud. Repas frugal.
13h31 – 16h30
Monsieur X réitère son activité du matin. Il empoche l’argent d’une centaine d’appareils disséminés sur 4 rues et une avenue. Le gain de sa journée représente une somme colossale. 

John H. W.
Agence Investigation & Enquête INC.

*

Paris, le 20 mai

Monsieur,

Je vous mets en demeure de fournir des explications quant au rapport lamentable que vous avez produit. Votre torchon laissait en effet entendre que mon actuel mari, par un habile procédé opéré sur les distributeurs de monnaie (probablement illégal mais que m’importe ?), gagnait quotidiennement quelques milliers d’euros.
Depuis notre mariage, j’ai vérifié les comptes de cet indigent qui ne dispose que d’un misérable codévi de 325 euros et ne gagne que 964 euros par mois. Notre lune de miel effectuée dans un sofitel de Montélimar doublée d’une alliance en faux argent me laisse un goût amer. Il n’est pas dit qu’une personne de ma stature, après son cinquième mariage, se sera faite arnaquée par une petite agence de détectives. Vous serez traînés devant les tribunaux dès lors que j’aurai trouvé un avocat aux tarifs concurrentiels.

*


Paris, le 22 mai

Madame,

De mon point de vue il est périlleux d’allier l’amour de l’argent à la cupidité la plus extrême. Lorsque comme vous, l’on souhaite mettre la main sur un bon parti, on se donne les moyens d’obtenir les meilleures informations. Si notre forfait d’enquête sur 6 heures est à un prix défiant toute concurrence, je suis au regret de vous annoncer que le forfait de 12 heures aurait quant à lui pu vous révéler toutes les informations souhaitées. Vous auriez pu découvrir que contre toute attente, à 16h31 votre mari partait restituer l’argent dans un immense bâtiment : Le centre d’encaissement des horodateurs de la ville de Paris. Un honorable agent d’encaissement des parcmètres municipaux…
Puisqu’à ce jour, nos honoraires pour une enquête privée de 6 heures demeurent impayés, j’atteste que nous nous reverrons prochainement par le biais d’avocats interposés. Dans l’attente de cette date, en vous souhaitant heureux divorce.
Cordialement

John H. W.
Agence Investigation & Enquête INC.


4 commentaires:

  1. :D Mais Loïc, où vas-tu chercher tout ça?!!!
    Très drôle en tout cas! (la lune de miel au Sofitel de Montélimar, hahaha!)

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas moi, c'est Shä ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Ah oui euh hm hm, désolé! Bravo Shä!! ;)

    RépondreSupprimer